Pour travailler en allemand cet été (et toute l’année)

 

Hallo und willkommen!

Voici une liste de conseils, de liens et de références pour travailler l’allemand de façon autonome. Seules les indications en gras revêtent un caractère obligatoire. Pour le reste, tout dépend de votre niveau et de votre profil (plutôt visuel-le, plutôt auditif-ve, bon-ne grammairien-ne, passionné-e d’histoire …): il faut travailler à la fois ses points forts et ses points faibles.

1.Lexique

  • deux dictionnaires bilingues en ligne à mettre dans vos favoris: leo et pons. Il s’agit de vrais dictionnaires et non de traducteurs, qui ne proposent pas nécessairement les mêmes traductions et donc se complètent mutuellement. Pons présente les rubriques de façon organisée; c’est moins clair sur leo, mais le point fort est la partie forum et la grande variété de traductions proposées. Ces deux sites vous proposent de vous constituer votre répertoire personnel (allez à la rubrique « entraîneur »).
  • pour les plus avancés, rien ne vaut le dictionnaire unilingue: Duden est LE dictionnaire allemand. dwds permet de consulter un très important corpus d’exemples.
  • ouvrages de vocabulaire: utiles pour ceux qui ont une mémoire visuelle, ils sont légion … Pour bien choisir son manuel de vocabulaire, tout va dépendre de votre niveau. Ne pas se contenter d’un guide de conversation pour touriste, mais ne pas non plus trop cibler le lexique économique. Vous aborderez des sujets variés, on attend de vous un lexique précis mais pas très technique. Mon conseil: allez dans une librairie où le choix est important et passez-y du temps pour prendre en main et feuilleter les manuels. Le but est que vous réussissiez à travailler avec, pas qu’il vous tombe des mains au bout de cinq minutes! Un bon critère: que l’ouvrage propose des exemples, des phrases, en plus des listes de mots.

2.Grammaire

  • Les manuels sont là encore très nombreux, et pas indispensables. Si vous pensez en avoir besoin, faites comme pour le vocabulaire: prenez le temps de feuilleter l’ouvrage et de voir si vous comprenez bien les explications.
  • Pour les étudiants de première année: j’attends de vous que vous connaissiez la conjugaison de tous les verbes (faibles, forts, modaux, auxiliaires) à tous les temps de l’indicatif (présent, parfait [=passé composé], futur, prétérit [au moins savoir reconnaître à quel infinitif correspond une forme de prétérit], plus-que parfait)
  • Pour les étudiants de deuxième année: à l’indicatif s’ajoutent le subjonctif II (conditionnel) et l’impératif.
  • pour tous: vous avez tout sur la conjugaison ici et la liste des verbes forts est .
  • J’attends également de tous que vous connaissiez le fonctionnement de la phrase allemande, c’est-à-dire que vous sachiez placer les verbes. Tout est expliqué sur cette page.
  • Un outil intéressant, car il combine notions de grammaire et travail sur un lexique thématique: Cours particulier de grammaire allemande, de Danièle Terme, chez Ellipses

3.Civilisation et actualité

  • Pour tout savoir sur l’Allemagne, le classique « Tatsachen über Deutschland » (en plusieurs langues, dont le français). Pour l’Autriche et la Suisse, les pages Wikipédia (de préférence en allemand!) sont un très bon début.
  • Trois ouvrages qui proposent une présentation soit bilingue, soit en allemand (mais avec beaucoup de notes de vocabulaire) de l’Allemagne d’aujourd’hui:
  • Le site de la deutsche Welle est une mine. Il existe en trente langues (le français vous est souvent proposé par défaut, le site français est très tourné vers l’Afrique). C’est à la fois un site d’information avec des articles de presse (onglet Themen), une antenne radio et télé (Media Center et Programm), et un site pour l’apprentissage de l’allemand (Deutsch lernen). Il est tellement fourni qu’il n’est pas toujours facile de s’y retrouver … Vous trouverez entre autres une revue de presse très courte en français (abonnez-vous!), des flashs d’information au débit lent (langsam gesprochene Nachrichten) sous forme audio et accompagnés du script. Et même des mini-séries accompagnées d’exercices interactifs comme « Jojo sucht das Glück » ou »Ticket nach Berlin« !
  • Pour la presse, voici les principaux titres: http://www.spiegel.de/www.zeit.dewww.sueddeutsche.dehttp://www.faz.net/,  www.welt.dehttp://taz.de/ … (presse allemande)
    http://derstandard.at/http://diepresse.com/ (presse autrichienne)
    www.nzz.ch/ (presse suisse). Le lycée est abonné au Spiegel. Et pour des podcasts et des vidéos, http://www.ardmediathek.de/
  • Le CDI du lycée est également abonné à Vocable, qui propose une sélection d’articles de presse avec de très nombreuses notes de vocabulaire.

Jetez un coup d’oeil à l’actualité pour savoir quels thèmes dominent, creusez un peu les sujets qui vous intéressent (sport ou politique, tourisme ou économie, tout est utile!), variez les supports (texte, audio, vidéo) et surtout FAITES-VOUS PLAISIR. Car oui, même si cela ne semble pas évident à l’entrée en prépa, on n’est vraiment efficace en langues que si on aime s’y plonger. Alors sautez sur toutes les occasions qui se présentent: films en VO, séries (Deutschland 83 par exemple), commentaires sportifs en direct, et, bien sûr, si vous le pouvez, séjour dans un pays de langue allemande: tout est bon pour votre culture, votre oreille et votre moral!

Viel Spaß und schöne Ferien!